logo-panzani

L’Espace des Chefs

Les régimes et allergies alimentaires.

21 septembre 2016

Les allergies

Ces dernières années, nous observons une augmentation du taux de personnes souffrant d’allergies alimentaires. Ceci est principalement dû à l’urbanisation des populations et à la hausse de la pollution. Mais également parce que nous diagnostiquons plus tôt et plus fréquemment les allergies. 90% des allergies alimentaires durant l’enfance sont dues principalement à ces aliments :

  • Produits laitiers
  • Soja
  • Gluten
  • Blé
  • Fruits de mer
  • Cacahuètes
  • Blancs d’œufs

Chez les adultes, deux principaux groupes d’aliments provoquent les allergies :

  • Le groupe des latex (banane, kiwi, avocat)
  • Le groupe des rosacées (abricot, fraise, cerise, noisettes entre autres)

Ce développement d’allergies pousse les professionnels de l’alimentation à s’adapter pour satisfaire tous leurs clients. Tout d’abord en les informant de plus en plus sur la composition des produits, mais aussi en adaptant leurs recettes pour que celles-ci conviennent à tout le monde.
Ainsi, de plus en plus de plats sans gluten, ou « allergic-free » apparaissent dans le monde de la restauration. Nous noterons aussi que la loi européenne prévoit une liste des 14 allergènes les plus répandus, qu’il est obligatoire de faire apparaître depuis 2007 sur tout support commercial. (Voir DGCCRF)
Nous observons donc, qu’une tranche de la population doit parfois adopter un régime alimentaire particulier en raison des allergies, mais pour d’autres il s’agit avant tout d’un choix de mode de vie, de convictions.

Les régimes alimentaires :

Choisir un régime alimentaire c’est se priver volontairement de certains aliments pour en privilégier d’autres. Alors même si l’alimentation est source de plaisir elle peut aussi être source de nombreux questionnements, notamment sur son impact pour notre santé ou notre environnement.
La tendance du “manger bio” est maintenant bien installée dans les mœurs. Par soucis de santé ou pour favoriser les cultures responsables envers l’environnement. Manger bio, c’est manger de façon plus saine, car aucun produit toxique n’est utilisé pour la culture de ces produits végétaux. Il s’agit également d’une approche responsable, puisque écologiquement parlant, nous ne surexploitons pas les sols et nous ne les polluons pas.

Outre les considérations Bio, de nouvelles tendances se développent comme le « manger local ». Un locavore est une « personne qui recherche de la nourriture produite localement ». L’une des raisons principales est de développer l’économie de sa région. Cela permet de favoriser les producteurs de son territoire, de limiter les trajets en transports de marchandise, donc de réduire aussi son empreinte écologique.

Le régime végétarien se développe et se démocratise, tout comme bien d’autres régimes alimentaires (végétalien, crudivore, frugivore …etc.). Mais la plupart de ces régimes alimentaires ont un point en commun ; ils n’incluent aucune viande animale. Que ce soit pour des raisons de santé, d’écologie, d’éthique ou même de religion, toutes ces préoccupations en ont une en commun : la survie de l’espèce animale

Enfin, nous n’oublierons pas de prendre en considération les régimes minceur. Que ce soit pour perdre du poids, garder la ligne ou prendre du muscle, les régimes minceurs influent sur les habitudes alimentaires. Ils impliquent d’avoir une alimentation « saine ». On le voit à travers l’apparition des menus « Healthy » et « sans matières grasses » ainsi que du développement des « Salad box ».

Allergies et régimes alimentairesAllergies courantes chez l'adulte Les régimes verts
Laissez vos commentaires

Commenter