logo-panzani

L’Espace des Chefs

L’envolée de la livraison à domicile

10 novembre 2016

Le concept de la livraison à domicile se répand, il se développe de jour en jour et se dessine un avenir prometteur. Aux Etats-Unis, en France et en Europe, les consommateurs cherchent à se faciliter la vie. Pratique et rapide sont les critères exigés dans ce secteur. Appliquée à l’alimentation, la livraison à domicile se manifeste sous plusieurs formes :

La livraison à domicile dans le secteur de la Grande Distribution :

Carrefour, Auchan, Leclerc, plusieurs grandes surfaces se sont lancées dans la livraison des courses à domicile afin de simplifier l’expérience d’achat des consommateurs.

Dans le secteur de la restauration :

Outre les traditionnelles offres de restauration rapide, le secteur de la restauration livre désormais à domicile tous types de repas. Ainsi pour se faire livrer des plats cuisinés chez soi, le consommateur voit différentes options se multiplier : (voir aussi notre dossier La restauration et le digital )

Un circuit direct :

Le client peut éventuellement commander directement à son restaurant préféré, des plats pour chez lui. Il s’agit ici du prolongement du concept « à emporter » étendu à la livraison. Cela implique pour le restaurant de mobiliser plus de ressources et de personnel pour assurer ce service. Mais il peut aussi, de cette manière, étendre sa zone de chalandise, et agrandir sa clientèle en captant celle qui ne veut ou ne peut pas se déplacer. Si certains restaurateurs sont tentés par l’expérience mais réticents à mettre en place ce service (investissement, recrutement, communication, etc.), ils peuvent alors le confier à des prestataires extérieurs passant ainsi au circuit indirect.

Un circuit indirect :

Les restaurateurs peuvent passer par des intermédiaires spécialisés pour proposer la livraison chez les particuliers. Ce secteur est en pleine expansion ces dernières années. Nous pouvons notamment y repérer le géant allemand Rocket Internet qui possède Foodora, Deliveroo, Food Panda et Take eat easy, mais aussi le britannique Deliveroo. Les précurseurs sur le marché français Allo Resto, Resto-In et Chronoresto connaissent des croissances record tous les ans (3500 restaurants inscrits chez Allo Resto). Tous ces intermédiaires proposent des pages sites Internet et des applications sur lesquels il est très facile de commander son plat favori chez le restaurateur de son choix. Tablettes, ordinateurs et smartphones pourraient bien devenir les nouveaux ustensiles de cuisine des français. De plus en plus d’innovations et d’applications à ce sujet se développent et forment ainsi le secteur de la « FOODTECH », qui a levé en 2015 plus de 1,75 milliard d’euros. Nombre d’entre elles essayent de convertir les français au « clic & eat ».

Entre particuliers :

La consommation collaborative peut aussi s’appliquer à la restauration. Certains sites et applications comme SuperMarmite, ont pour objectif de permettre aux particuliers d’acheter et vendre leurs petits plats faits maison à d’autres particuliers.
De nouvelles idées germent tous les jours pour la livraison à domicile. Prenons par exemple le site LouPapé , la cuisine de grand-mère à domicile : des chefs cuisiniers séniors et retraités se déplaçent chez les particuliers pour réaliser leurs spécialités culinaires issues de la cuisine traditionnelle.

Un succès à l’avenir prometteur ?

Le succès de la livraison à domicile n’est plus à prouver. Il progresse de 4% alors que celui de la restauration sur place est en baisse de 1%. Le géant Allo Resto dépasse les 50% de croissance par an, c’est pourquoi les grandes entreprises veulent tenter l’aventure !
Nous pouvons noter l’entrée sur le marché de la société Uber, qui a lancé à Paris le 14 octobre 2015 Uber Eats. Le concept propose aux consommateurs de se faire livrer les plats de leurs restaurants préférés en 30 minutes. Cela grâce au réseau des chauffeurs Uber. Ainsi, la société s’offre l’ambition de devenir un « réseau logistique urbain ».
Amazon, déjà spécialisé dans la livraison à domicile, rentre sur le secteur de l’alimentation. Avec l’offre « Amazon Restaurants », les détenteurs d’un compte « Amazon Premium » ont accès à la livraison de repas parmi une sélection de restaurants affiliés.
La livraison à domicile est donc en pleine démocratisation, elle attire l’attention des grands groupes comme des petites structures. Côté consommateur aussi, elle s’avère pratique et rentable et atteint aussi le marché des entreprises (plateaux repas class’croute, roomsaveur, etc.).

Sources :
Le Monde : Uber s’attaque à la livraison de repas
IT Espresso Amazon Restaurants : premier service en Europe
BFM BUSINESS : La livraison de repas à domicile passe à la vitesse supérieure
Food&Sens : La restauration française va t-elle connaitre un phénomène uber ?
LSA : En pleine ébullition, le marché de la livraison de repas aiguise les appétits

Livraison de repas à domicileLivraison à domicile et la restauration

Télécharger l’infographie

Théme(s) abordé(s):

Laissez vos commentaires

Commenter