Menu

La vente à emporter, un nouveau mode de vente en pleine croissance.

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a entraîné de nombreux bouleversements transformant le monde de la restauration commerciale et collective. Parmi eux, de nouvelles règles d’hygiène et surtout la montée en puissance de la vente à emporter puisque les restaurants, cantines scolaires et d’entreprise, se sont vu interdits d’accueillir du public.

 

Alors que vous souhaitiez développer ce service ou le créer pour assurer le maintien de votre activité, Panzani Food Service vous accompagne au travers de cet article et partage plusieurs conseils d’experts pour développer votre activité en vente à emporter.

 

Car réussir ce virage vous demandera, outre une grande capacité d’adaptation, une bonne connaissance du marché, des canaux de distribution, des contraintes logistiques, et de manière générale, des nouvelles attentes du public.

Pour les consommateurs, l’expérience de la commande à emporter à cette échelle est, elle aussi, nouvelle. Ces derniers ont l’occasion d’élargir leurs horizons de dégustation en commandant dans de nouveaux restaurants, de découvrir une facette inédite de leur enseigne préférée…

 

Pour vous professionnels, il s’agit bien sûr de se maintenir à flot et de garder le lien si précieux avec vos convives, mais également, de toucher une plus large part de consommateurs sans avoir à pousser les murs de votre établissement.

 

Beaucoup d’acteurs de la restauration s’y sont déjà attelés avec succès, et pas seulement les enseignes de snacking. On ne compte plus les grands restaurants haut-de-gamme ou étoilés qui jouent le jeu de la vente à emporter, réinventant complètement leur modèle économique, sans parler de leur carte.

 

Point de vigilance à noter : si la dérogation temporaire autorise la vente à emporter à tout type de structure, hors crise sanitaire, cette activité devra être mentionnée dans le Kbis de votre établissement ainsi que votre bail commercial.

L’emballage : de la livraison à la dégustation, il faut bien choisir.

Qui dit vente à emporter dit contenant. Assurez-vous de bien adapter le packaging de vos plats en prenant en compte tous les paramètres. Votre succès comme la satisfaction de vos convives en dépendent ! Vous devez donc réfléchir aux facteurs économique, pratique, mais également à l’image que vous souhaitez renvoyer.

Les emballages les plus créatifs se démarqueront mais ils ne seront pas sans peser sur votre budget. Vous pouvez plus facilement vous tourner vers les emballages recyclables ou à faible impact environnemental. Les Français sont en effet de plus en plus soucieux de la réduction de leurs déchets. De plus, en misant par exemple sur le principe de consigne, vous fidéliserez vos convives qui devront revenir chez vous pour déposer leurs bocaux et en profiteront pour passer une commande.

Choisissez avec soin la taille et la forme de vos emballages. Un contenant carré ou rectangulaire permettra d’optimiser davantage votre espace de stockage qu’un emballage rond. Il en va de même pour les contenants de petite hauteur, mais un contenant profond sera en revanche tout indiqué pour un plat en sauce.

 

La solidité de l’emballage est aussi essentielle pour garantir un transport sans accroc. Les contenants en polyéthylène téréphtalate (PET) tirent leur épingle du jeu car ils sont particulièrement résistants au choc, translucides et recyclables. Mais les contenants en carton, à base d’algue, de canne à sucre ou de fécule de maïs offrent une certaine souplesse en plus de s’intégrer parfaitement à une démarche écologique.

 

Enfin, votre packaging doit également être adapté à la température idéale de consommation. L’enjeu est d’autant plus important pour les plats chauds dont le contenant devra à la fois conserver la chaleur, être résistant aux hautes températures et micro-ondable.

 

Quel que soit votre choix d’emballage, l’objectif est que votre plat soit aussi bon que beau une fois arrivé sur la table de vos convives. Mettez-vous dans la peau de ces derniers afin d’opter pour la bonne formule.

Quelques conseils en cuisine pour la vente à emporter

Développer son expertise sur la vente à emporter nécessite la mise en place de nouveaux process. Il s’agit d’assurer la fluidité entre les différentes étapes et de raccourcir au maximum le temps d’attente du consommateur qui voudra savourer sa commande sans délais. Pour les plats froids comme pour les plats chauds, la clé réside dans l’anticipation. Réalisez vos plats chauds en misant sur des temps de cuisson plus courts si vous estimez qu’ils seront réchauffés avant dégustation. Il est également utile d’informer vos convives de la meilleure méthode pour finaliser et sublimer vos plats : quels temps et mode de cuisson, à quel moment verser la sauce, ajouter les herbes…autant de consignes qui seront appréciées et seront gages de qualité finale.

 

Autre outil au cœur de votre stratégie de vente à distance : votre carte. Vous vous demandez si vos recettes sont adaptées aux plats à emporter, si vous devez les modifier ou en créer de nouvelles? Posez-vous la question du transport et de la remise en température mais aussi de la popularité. Quelques plats simples comme le hamburger touchent un large public. Et n’ayez crainte de tomber dans le déjà vu. Même en optant pour des recettes traditionnelles, vous pourrez y sublimer des produits locaux et y apporter votre touche personnelle. Enfin, rien ne sert de multiplier les propositions. Au contraire, en allégeant votre carte de plats à emporter, vous vous simplifierez la tâche.

 

Parce qu’ils résistent mieux à l’écrasement, gardent facilement leur fraîcheur ou sont flexibles en termes de cuisson, certains ingrédients sont à privilégier dans vos plats dédiés à la vente à emporter. C’est le cas des féculents, riz ou pâtes, qui allient gestion simplifiée des stocks et bonne tenue dans le temps. À condition de vous approvisionner en produits qui répondront à vos exigences de qualité lors d’une double cuisson, du réchauffage au micro-onde du maintien en température.

Astuce pour cuire vos pâtes en liaison chaude :

Plongez vos pâtes dans de l’eau bouillante salée entre 7 et 16 min (selon le type de pâte) et maintenir à température jusqu’à la réalisation ou finalisation de votre plat.

Astuce pour cuire vos pâtes en liaison froide :

Pour gagner du temps, pensez à pré-cuire vos pâtes (entre 4 et 10 min selon le type de pâte) puis finalisez leur cuisson (2 à 3 min) avec votre plat avant de servir.

 

Panzani Food Service vous offre une gamme de produits pensés pour répondre à vos contraintes sans compromis sur la qualité. Retrouvez les pâtes idéales pour la vente à emporter.

 

Avec leur excellente résistance à la cuisson et double cuisson et leur texture impeccable même après 2h de maintien en température, la gamme Panzani Plus vous permet de gagner du temps sur vos commandes en les préparant à l’avance et en grande quantité.

En quête d’inspiration ? Panzani Food Service vous délivre des recettes et conseils de chef dans son guide de la Vente à emporter.

Retrouvez par exemple comment réaliser un succulent Risotto safrané aux asperges vertes, une délicieuse salade de serpentini aux tomates confites, ou encore le riz au lait mangue coco.

Comment se mettre à la vente à emporter ?

La vente à emporter a donc le vent en poupe, mais comment s’y prendre concrètement ? Il existe plusieurs façons de développer cette pratique et celle de la livraison à domicile, qui bien souvent la complète.

 

Vous pouvez par exemple réaliser vos ventes en direct, en prenant les commandes via les réseaux sociaux ou par téléphone. Une fois vos convives sur place, veillez à sécuriser la remise de commande en respectant les règles de sécurité sanitaires en vigueur.

 

Vous pouvez également choisir de travailler avec l’un des nombreux services de livraison à domicile : Uber Eats, Deliveroo, Naofood…pour n’en citer que quelques-uns. Adoptés par un public de plus en plus large, ils vous permettront d’augmenter vos ventes en touchant directement les clients digitaux.

Enfin, vous pouvez opter pour le click and collect et ses différentes plateformes qui permettent à vos convives de commander et de payer directement en ligne avant de venir chercher leur commande dans votre établissement.

 

Il est important de bien peser les pour ou contre de chaque canal afin de répondre à la hausse des commandes en ligne en garantissant la satisfaction de vos convives tout au long de leur expérience d’achat. Une expérience que vous ne pourrez leur offrir que s’ils savent que vous proposez ce service ! C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons de communiquer sur les réseaux sociaux, votre site web, d’activer les relations presse, ou pourquoi pas, de collaborer avec des influenceurs.

 

Et pour donner toutes ses chances à ce pan de votre activité, pensez à soigner chacune de vos communications : des promotions et des photos appétissantes feront le reste !