logo-panzani

L’Espace des Chefs

Vegan, plus qu’un simple régime alimentaire

13 octobre 2017

Le Véganisme est une tendance en plein essor. Le nombre de pratiquants ne fait qu’augmenter et on en compte aujourd’hui plus de 15 000 en France. C’est Donald Watson qui a fondé en novembre 1944 la Vegan Society et crée le mot « Vegan » à partir du mot « vegetarian ». Il définit le Vegan comme « une façon de vivre qui cherche à exclure autant que possible toute forme d’exploitation et de cruauté envers les animaux ».

 

LE VEGETARISME, UN MODE DE VIE

Pour commencer connaissez-vous la différence entre Végétariens, Végétaliens et Vegan ?

Il existe trois types de végétariens :

  • Le semi-végétarien, qui ne mange pas de viande mais du poisson ou même de la volaille.
  • Le lacto-ovo-végétarien, qui consomme des produits laitiers (œufs, lait, fromage…).
  • Le lacto-végétarien, qui s’autorise des produits laitiers en dehors des œufs.
  • Le végétalien, consommant uniquement des végétaux.

Les Vegans quant à eux, appliquent ces principes à leurs modes de vie. En plus de ne pas manger de viandes, de poissons et de produits laitiers, ils ne portent ni laine ni cuir et s’interdisent d’utiliser des cosmétiques testés sur les animaux.
Nous avons souvent ce cliché du Vegan qui ne mange que des graines. Mais détrompez-vous, il est possible de varier les plaisirs : l’alimentation Vegan est très variée et complète.

La philosophie Vegan c’est avant tout, de placer l’animal au même niveau que l’homme et de trouver des alternatives aux problèmes écologiques et sanitaires. En effet, selon un rapport de l’ONU « un changement global de l’alimentation mondiale vers une alimentation strictement végétale est vital pour sauver le monde de la faim et de vaincre les pires impacts du changement climatique ». Le mode de vie Vegan est ancré dans une véritable démarche durable et écologique.

 

PAR QUOI REMPLACER LES PRODUITS D’ORIGINE ANIMALE ?

Afin de combler les besoins nutritifs et de trouver des alternatives aux produits provenant des animaux, les Vegans utilisent des aliments végétaux. Certains aliments peuvent vous paraître irremplaçables en cuisine ? Et bien voici une liste de substituts qui pourrait vous surprendre.

Le lait : lait de soja, d’avoine, d’amande, de riz, d’épeautre, de coco, de noisette et bien d’autres encore. Certains sont plus épais on les favorisera dans les recettes sucrées notamment pour la pâtisserie (comme le soja, l’amande ou l’avoine par exemple)

Le petit + : Ces laits sont plus faciles à digérer que le lait de vache.

La crème : La crème fraîche est très présente dans la cuisine française, néanmoins, elle ne peut être consommée dans le cadre d’un régime Vegan. Il s’agira encore une fois de remplacer ce produit par son homologue végétal, comme pour le lait. Il existe des crèmes de soja, de riz, d’avoine, d’amande, d’épeautre etc.

Le petit + : Les crèmes végétales ne contiennent pas de cholestérol et ont une teneur plus faible en matière grasse que la crème fraîche traditionnelle.

Le beurre : Comment se passer de beurre quand notre palais a déjà goûté au mariage parfait du pain frais beurré et de la confiture ?
Privilégiez les huiles que vous connaissez déjà certainement comme une alternative au beurre ! Là encore il en existe plusieurs variétés : Tournesol, olive, colza, coco…
Mais connaissez-vous les purées d’oléagineux ?
Il s’agit d’un substitut idéal, elles remplacent les matières grasses animales par des matières grasses végétales

Les œufs : L’œuf est souvent considéré comme difficile à remplacer notamment en raison d’une texture qui lui est propre. Il peut être remplacé par de la compote de fruits, des bananes écrasées, de l’huile végétale mélangée à du lait, végétal lui aussi, ou encore un yaourt de soja.
Pour retrouver l’aspect gélatineux de l’œuf, nous vous conseillons l’agar-agar, une poudre qui initialement était une algue (d’où la texture visqueuse naturelle).

L’astuce en + : pour essayer de remplacer des blancs montés en neige, utilisez le jus d’une boite de pois chiche ! À placer au congélateur 10 min puis battre au fouet électrique.

Le fromage : Il faut admettre qu’un fromage, qu’il soit de vache, de chèvre ou de brebis accompagné d’une belle tranche de pain est difficilement remplaçable par un fromage végétal.
Cependant, ces « faux-mages » existent bel et bien ! Prêts à la consommation dans les magasins bio (appelés pâtés frais), mais aussi faits maison par vos soins si vous le souhaitez.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Face à l’engouement de cette tendance, de nombreux entrepreneurs se lancent dans le Vegan. On y retrouve des entreprises telles que le restaurant Vegoresto, le traiteur Vegga bio ou encore Cojean ou Exki en restauration rapide. Il y en a pour tous les goûts.
Des nutritionnistes spécialisés Vegan ont également fait leur apparition sur le marché afin de conseiller au mieux les nouveaux végétaliens.

Enfin, il est important de savoir que selon le Vegan Out Each « une personne peut sauver la vie d’environ 50 animaux par année en éliminant la viande de son alimentation ».

Et vous, que pensez-vous du mode de vie Vegan ? Seriez-vous prêt à tenter l’expérience ?

Sources :
e-sante.fr
lasantedanslassiette.com
100-vegetal.com
cleacuisine.fr

Laissez vos commentaires

Commenter