logo-panzani

L’Espace des Chefs

Apprentissage en restauration : les rôles d’un apprenti et de son maître d’apprentissage

23 juin 2016

Lors de leurs interviews, Thierry Cantat et Alain Le Cossec nous ont livré quelques bonnes pratiques à adopter lors de l’accueil d’un apprenti dans la restauration.

Le maître d’apprentissage

L’apprentissage doit se préparer en amont. Faire une réunion avec toute l’équipe de cuisine pour avoir leur soutien avant de se lancer dans l’aventure de l’apprentissage est nécessaire pour préparer des conditions idéales pour tous.
Jusqu’à la sélection de l’apprenti, il est important d’impliquer toute l’équipe, notamment pour organiser une mise en situation et faire le choix de l’apprenti.

Le rôle du maître d’apprentissage ne se contente pas de donner du travail à son apprenti. L’apprentissage, comme son nom l’indique, doit avant tout permettre au stagiaire de se former sur un métier.
Pour cela, le maître d’apprentissage doit faire preuve de patience et consacrer du temps à son apprenti, qui ne sait pas tout faire au début, et a donc besoin qu’on lui montre et explique certaines tâches. Plus concrètement, un maître d’apprentissage doit s’organiser du temps pour faire des points réguliers avec l’apprenti (au moins en début, milieu et fin d’apprentissage).
De plus, il doit veiller à la bonne intégration de l’apprenti, notamment en le faisant travailler avec chacun des membres de l’équipe et en le traitant comme tout autre salarié.

NON ! L’apprenti ne doit pas savoir tout faire dès le début !

Des compétences techniques et gestuelles sont un plus pour l’apprentissage, mais elles ne suffisent pas à faire de bons apprentis. En effet, être attentif, curieux et surtout avoir envie de travailler est essentiel pour la réussite de son apprentissage.

Enfin, un respect mutuel entre l’apprenti et le reste de l’équipe est important pour que l’expérience se déroule dans de bonnes conditions.

Laissez vos commentaires

Commenter