logo-panzani

L’Espace des Chefs

L’alimentation du futur : le défi d’aujourd’hui !

16 novembre 2017

Alimentation du futur, un défi pour aujourd'hui

 

Face à un accroissement constant de la population mondiale, aux préoccupations environnementales et à la surexploitation des ressources, les scientifiques doivent trouver des solutions pour nourrir la population durablement.
Alors quels sont les nouveaux aliments à l’horizon 2050 ?

Des enjeux décisifs

Avant toute chose penchons-nous sur les enjeux pour lesquels une nouvelle alimentation est nécessaire.

Le gaspillage

La lutte contre le gaspillage devient la priorité de tous : institutions, ONG et même les consommateurs deviennent sensibilisés à cette cause. En effet, 30 % de la production alimentaire est gaspillée. Afin de réduire ce taux, différentes actions sont menées à l’instar des campagnes valorisant les légumes moches par exemple.
Les fruits et légumes et les produits frais sont les aliments les plus gaspillés. Par ailleurs les scientifiques travaillent sur l’augmentation de la durée de vie des produits.

L’environnement et la population

Notre société est en surconsommation de viande et cette consommation ne cesse d’augmenter. De plus, l’agriculture voit ses ressources animales diminuer face à l’augmentation de la population mondiale et la diminution des terres agricoles due à l’urbanisation ; ces changements obligent à trouver de nouvelles alternatives.

 

Environnement, surpopulation, surconsommation, diminution des terres agricoles et gaspillage exigent de nouvelles solutions alimentaires.

Les saveurs de demain

Les insectes sont très probablement les aliments qui se trouveront le plus dans nos assiettes dans quelques années. Grillons, sauterelles, vers … de quoi ravir les papilles de certains.
La viande cultivée en laboratoire devrait réduire les gaz à effet de serre de 78 à 96 %. Le principe consisterait à « modeler des cellules-souches dans des cellules d’animaux et utiliser ses tissus comme chair synthétique ». Une révolution qui devrait voir le jour dans 10 à 20 ans.
Une autre des ressources alimentaires du futur pourrait s’appeler le Krill, un poisson au goût similaire à celui de la crevette. Une ressource abondante avec 400 millions de tonnes de Krill dans les océans.

Et si nous remplacions la salade par de l’algue ? C’est une option qui pourrait bien devenir envisageable. Fort en protéines, graisses et glucides, les algues sont une très bonne source de nutriments, qui favoriseraient même la santé cardiaque.

 

Insectes, algues, krill, viande cultivée en laboratoire sont les saveurs de demain.

Pour aller plus loin

Se nourrir d’aliments moins communs est une chose, mais il est aussi possible de s’auto nourrir. C’est le rôle des fermes d’intérieurs qui ont pour but d’utiliser des espaces libres pour y créer des potagers sous forme de jardins communautaires. Ainsi, des potagers commencent à se créer dans différentes villes pour permettre aux citadins de cultiver leurs propres légumes. Cela permet de résoudre des soucis environnementaux tout en consommant mieux.

De plus, des start-up vont encore plus loin et proposent de cultiver ses légumes directement dans son intérieur. C’est le cas de « prêt-à-pousser » qui commercialise des kits à champignons pour une agriculture à domicile.

Afin de développer ce concept de fermes du futur, un professeur américain a également eu l’ingénieuse idée d’installer des champs verticaux dans les gratte-ciels. Au lieu d’occuper l’espace de manière horizontale, il s’agirait de faire pousser les légumes sur différents étages. Un champ vertical de 30 étages pourrait donc nourrir 30 000 personnes, soit un rendement 5 fois plus important qu’un champ traditionnel.

Des nouvelles façons de s’alimenter qui deviendront vite des habitudes alimentaires quotidiennes pour les consommateurs, mais aussi pour les restaurateurs, qui devront s’adapter à ces changements et proposer des menus plutôt … différents ! Mais non moins sophistiqués !

 

Ferme d’intérieur, jardins communautaires, champs verticaux, etc. de nouvelles solutions de production alimentaire.

Sources :

http://www.aufeminin.com/manger-equilibre/aliments-du-futur-s2060245.html

http://www.anguillesousroche.com/alimentation/8-aliments-futur-mangerez-30-ans/

http://www.influencia.net/fr/actualites/tendance,tendances,futur-alimentation-5-tendances,6327.html

http://www.agro-media.fr/analyse/fermes-verticales-krill-burgers-vitro-decouvrez-les-aliments-du-futur-7762.html

http://parisinnovationreview.com/2015/01/21/nourriture-du-futur/

Théme(s) abordé(s):

Laissez vos commentaires

Commenter